Quelques astuces pour réaliser des économies

Avec l’augmentation des factures d’électricité et de gaz, réduire sa consommation passe par quelques changements de comportement, et de petits réflexes, comme éteindre ses appareils en veille, débrancher ses chargeurs inactifs, qui peuvent vous faire gagner beaucoup.

La consommation énergétique du ménage moyen en France se repartie par 60 % en chauffage, 15 % en eau chaude, 15 % en gros électroménager, 11 % pour les autres appareils électroménagers puis enfin, les derniers pourcentages sont pour l’éclairage et la climatisation.

 

Le chauffage et la ventilation

Régler votre chauffage en fonction des besoins est essentiel lorsque l’on souhaite économiser. Les températures recommandées par l’ADEME sont de 19°C pour les pièces à vivre, de 21°C pour la salle de bain et enfin, de 16°C pour les chambres à coucher. Notez qu’une réduction de température de 1°C permet de réduire la facture de chauffage d’environ 7 %.

Si vous souhaitez économiser du gaz ou d’autres combustibles, l’entretien de votre chaudière est essentiel. De plus, une chaudière bien entretenue permet de réduire le risque d’incidents techniques ou de pannes de 5 fois. De même, cela augmente considérablement sa durée de vie.

Afin d’économiser véritablement du gaz, le chauffage au bois est l’une des manières les plus économiques, en plus d’avoir l’avantage d’être agréable. Cependant, l’utilisation d’une cheminée ouverte n’est pas la meilleure solution étant donné que le rendement est faible de par les courants d’air de la cheminée. Un meilleur rendement peut être assuré par le recours à un poêle à bois. N’oubliez pas de privilégier du bois sec ayant plus de 2 ans afin de bénéficier d’un rendement énergétique plus élevé.

Même si l’isolation du logement est essentielle, il ne faut pas pour autant cesser son aération. Il est conseillé de laisser les fenêtres grandes ouvertes tous les jours sur une durée minimale de 10 minutes. Cela permet un renouvellement d’air et d’expulser l’humidité, de maintenir un environnement sain et d’accentuer la sensation de chaleur. Bien entendu, il vaut mieux procéder à l’aération au cours de la journée, lorsque la température est plus douce. À l’inverse, la nuit (en hiver), il vaut mieux fermer les volets ou les rideaux afin de conserver la chaleur qui a été accumulée au cours de la journée. Afin d’avoir une conservation optimale de la chaleur en hiver, il faudrait laisser les rideaux ouverts durant la journée et les fermer lorsque la nuit tombe. Les rayons du soleil permettent de chauffer l’habitation durant la journée. En revanche, en été, il vaut mieux les fermer la journée et les ouvrir le soir afin que la chaleur puisse s’échapper.

 

L’eau

Énormément de logements disposent d’un ballon d’eau chaude. Cependant, beaucoup de personnes n’ont pas connaissance du fait que l’on peut faire des économies considérables en le faisant fonctionner seulement en heures creuses. Avec cette option, le coût de l’électricité est d’environ 30 % inférieur durant 8h par jour (heures creuses) et de 16 % supérieur durant 16h par jour (heures pleines). Les heures creuses peuvent être soit divisées en deux plages horaires (entre 12h et 16h et entre 21h30 et 7h30) soit consécutives.

 

Pensez à bien isoler vos tuyaux d’eau chaude dans les espaces non chauffés, sans oublier de vérifier que la température du chauffe-eau est entre 55 et 60°C. Si elle est plus élevée que 60°C, cela présente de grands risques d’entartrage. De même, votre chauffe-eau devrait être détartré tous les deux à trois ans environ.

Aérez votre salle de bains après avoir pris une douche ou un bain afin de réduire l’humidité de votre intérieur. Par ailleurs, il est bien plus économe de privilégier les douches qui permettent de consommer trois fois moins d’eau que les bains.

 

L’éclairage

Il est aussi un poste de consommation d’énergie important. En moyenne, un logement dispose de 25 points lumineux. Cela entraîne une dépense d’environ 325 à 450 kWh chaque année, qui pourrait être réduite en changeant simplement certaines habitudes

La mise en place d’ampoules basse consommation peut permettre de réduire sa consommation d’électricité d’environ 4 à 5 fois. Ces ampoules ont certes, un prix un peu plus élevé, mais elles durent plus longtemps et leur coût est rapidement amorti (moins d’un an d’utilisation en général). Il faut savoir que la chaleur qu’émet une source de lumière correspond à de l’énergie dissipée et les ampoules classiques chauffent bien plus que les ampoules basse consommation.

Et n’oubliez pas de nettoyer les abat-jours ainsi que les ampoules de manière régulière dans le but de supprimer la poussière et de retrouver plus de luminosité.

Sans oubliez d’éteindre la lumière à chaque fois que vous quittez une pièce. C’est un réflexe qui est facile à adopter et qui peut permettre de faire des économies significatives sur le long terme.

 

L’électroménager

Un frigo consomme en moyenne près de 400 kWh par an et le congélateur, a une consommation moyenne de 500 kWh. Ainsi, si l’on ne prend pas en compte le chauffage ainsi que l’eau chaude, les appareils de froid représentent le premier poste de consommation énergétique en matière d’électricité.

Pour commencer, réglez la température de votre réfrigérateur entre 2,7 et 5°C et vérifiez-la régulièrement (celle du congélateur peut être à -18°C). Il ne faut pas oublier de le dégivrer de manière régulière afin d’éviter que cela n’augmente sa consommation. L’idéal serait de le faire une fois que le givre commence à dépasser 3 millimètres. Il en est de même pour votre congélateur.

Misez aussi sur l’emplacement de ces appareils. Afin de pouvoir produire du froid, ils doivent rejeter une certaine quantité de chaleur qui doit être évacuée de manière efficace. Afin de créer une aération optimale, il faut laisser suffisamment d’espace entre le mur et l’appareil. De même, n’oubliez pas de nettoyer la poussière des sorties d’air à peu près tous les six mois. Parallèlement, il vaut mieux placer le réfrigérateur et le congélateur loin des différentes sources de chaleur comme le four, le radiateur, la fenêtre, la cuisinière.

Concernant, les appareils de lavage (lave-vaisselle ou du lave-linge), il est bien plus rentable de faire des machines pleines et de les lancer en cycle court et à basse température. Utilisez la fonction « éco » si vous en disposez, car elle consomme environ 25 % d’électricité en moins qu’un lavage classique. En ce qui concerne le sèche-linge, il consomme environ deux fois plus d’électricité que le lave-linge. Ainsi, il vaut mieux sécher son linge à l’air libre lorsque l’on en a la possibilité.

Si vous disposez du double tarif, lancez plutôt vos appareils durant les heures creuses étant donné que le prix de l’électricité est plus faible à ce moment-là. Comparé au tarif de base, le prix du kWh est 10 % plus haut durant les heures pleines et de 25 % moins élevé durant les heures creuses. Si vous souhaitez prendre connaissance de vos heures creuses, reportez-vous à votre facture d’électricité. Les plages horaires sont définies en fonction de votre localisation. Elles peuvent s’étendre seulement la nuit ou en début d’après-midi et durant la nuit avec une durée totale de huit heures.

 

Les appareils multimédias

Ils représentent un des plus importants postes de gaspillage électrique. De nombreux appareils sont équipés d’un mode veille. On retrouve entre 15 et 50 de ces appareils par foyer. Ces dix dernières années, leur consommation globale a augmenté d’environ 30 %.

Il est essentiel de choisir les appareils multimédias les plus économes lorsque l’on souhaite limiter leur dépense énergétique. Par exemple, il vaut mieux privilégier les téléviseurs à écran LCD étant donné qu’ils consomment moins d’énergie que les téléviseurs ayant un écran plasma. De même, les ordinateurs portables nécessitent entre 50 et 80 % d’énergie de moins que les ordinateurs fixes. Pour ce qui est des imprimantes, il vaut mieux s’équiper d’une imprimante à jet d’encre qui n’a pas besoin de préchauffage et ne requiert que 5 à 10 W tandis qu’une imprimante laser nécessite 200 à 300 W.

Enfin, n’oubliez pas de toujours débrancher vos chargeurs d’ordinateur portable et de téléphone, car ils risquent de continuer leur consommation d’électricité, même à la fin de la charge, et ce même s’ils ne sont pas reliés à un appareil.

Pour faire des économies, couper les consommations en mode veille des appareils, peut être très avantageux. La solution la plus efficace serait de débrancher tous les appareils lorsque l’on ne s’en sert pas, même si cela peut se révéler fastidieux.